Anxiété: Définition de l'anxiété
Définition de l'anxiété :
Tout savoir sur l'anxiété. Guide pour vaincre stress.

Découvrez tout maintenant sur l'anxiété. Définition de l'anxiété.


Définition de l’anxiété

L’anxiété est une émotion normale qui se manifeste lorsqu’on se sent menacé. L’anxiété peut être à la fois bénéfique et néfaste selon la situation où elle survient. Ainsi, au-delà de la réponse à une menace réelle, l’anxiété devient pathologique lorsqu’elle est excessive en intensité ou dans sa durée et qu’elle interfère avec le fonctionnement de la personne.

Symptômes de l'anxiété


Les manifestations cliniques de l’anxiété se regroupent en deux composantes majeures, soit physiques ou somatiques (accélération du rythme cardiaque, souffle court, tremblements, etc.) et mentales (inquiétude, peur, difficulté de concentration, etc.).

Facteurs de risque de l'anxiété


Certains facteurs de risque sont associés aux troubles anxieux. Les plus importants sont la présence d’antécédents familiaux ou encore d’antécédents personnels d’anxiété ou de timidité marquée au cours de l’enfance ou de l’adolescence. Le fait d’avoir vécu des événements stressants ou traumatisants, comme des mauvais traitements, peut également précipiter un trouble anxieux. Enfin, la présence d’un trouble psychiatrique et le fait d’être une femme sont identifiés comme étant des facteurs augmentant le risque de souffrir d’un trouble anxieux.

Les types d'anxiété

Le DSM-IV-TR établit la classification des désordres anxieux primaires de la façon suivante :

Anxiété généralisée

Peur sans objet ou préoccupation difficile à contrôler, soucis persistants et excessifs ; ils peuvent s’accompagner d’agitation, de surexcitation, de troubles de la concentration, de tension musculaire, de perte de sommeil.

Anxiété sociale ou phobie sociale

Peur persistante et intense d’une ou plusieurs situations sociales (conversation, parler en public, réunion de travail, etc.) ou de performance (entretien d’embauche, etc.) dans lesquelles un sentiment de gêne peut survenir, qui entraîne des répercussions sur la vie sociale ou professionnelle.

État de stress post-traumatique

Réaction intense, prolongée et parfois retardée face à un évènement extrêmement stressant. Les signes peuvent être une hypervigilance (anxiété, insomnie, difficultés de concentration), le revécu des évènements (rêves, images), les tentatives pour éviter tout ce qui évoque les évènements en cause, une perte d’intérêt.

Phobie spécifique

Angoisse inadaptée en présence de certains objets, animaux ou situations : par exemple, phobie des animaux (araignées, souris, etc.) de l’environnement (orage, hauteur, eau, etc.), phobie du sang, des piqûres, des soins dentaires, des vols en avion, des tunnels, peur de s’étouffer, etc.

Trouble obsessionnel compulsif

Maladie qui se manifeste par des obsessions et/ou des compulsions. Les obsessions sont des pensées, impulsions, représentations fréquentes, répétitives et persistantes, qui sont en inadéquation avec la réalité et entraînent une anxiété importante. Les compulsions sont des comportements répétitifs (par exemple lavage des mains, ordonner, vérifier, etc.) ou actes mentaux (par exemple compter, répéter des mots silencieusement) que le sujet se sent poussé à accomplir en réponse à une obsession.

Trouble panique

Épisodes de crainte ou de malaise intenses, durant lesquels surviennent brutalement plusieurs des signes suivants: palpitations, transpiration, tremblements ou secousses musculaires, impression d’étouffement, gêne thoracique, sensation de vertige, peur de perdre le contrôle de soi ou de devenir fou, peur de mourir, frissons ou bouffées de chaleur, etc. Ces épisodes sont inattendus, se répètent et sont suivis de la crainte persistante d’un nouvel épisode. Ce trouble peut s’accompagner d’agoraphobie anxiété liée au fait de se retrouver dans des endroits ou des situations d’où il pourrait être difficile ou gênant de s’échapper (foule, file d’attente, pont, etc.).

Dépression

Maladie qui se manifeste par une grande tristesse, un désintérêt, une perte de plaisir, qui durent plusieurs semaines ou mois.

La prise en charge de votre anxiété

Votre médecin traitant réalise le bilan initial de votre anxiété. Il peut estimer nécessaire la prescription de médicaments et la consultation d'un psychiatre ou d'un psychologue. La première visite chez le médecin a pour objectif de confirmer le trouble anxieux, de rechercher une autre maladie (physique ou psychique) ou une dépendance associées ; d´évaluer la sévérité ; de vous informer sur la maladie et ses traitements ; et de donner des conseils sur votre hygiène de vie : dormir suffisamment, avoir une alimentation équilibrée, faire de l'exercice et autres conseils.




Tests gratuits
Vaincre l'anxiété